Léo Walter - Député des Alpes de Haute Provence (04)
Conflit d’intérêts, la ministre Sylvie Retailleau a-t-elle menti ? Léo Walter pose la question, à l'Assemblée nationale le 10 avril 2014

Conflit d’intérêts : la ministre a-t-elle menti ?

Présentation du rapport de Béatrice Descamps et Estelle Folest sur l’enseignement supérieur privé à but lucratif.

Le 5 mars, Sylvie Retailleau m’assurait qu’il n’existait pas de groupe de travail ministériel associant les dirigeants du privé. Apparement, si.

La ministre aurait-elle menti ?

Pour rappel, ma question à Sylvie Retailleau, le 5 mars, sur la participation très active de Martin Hirsch (vice-président du groupe Galileo) et Charline Avenel (directrice générale du groupe IONIS) au « comité de préfiguration » ministériel.

Elle devait « revenir vers moi »… ⤵️

…. Et le 11 mars on apprenait que le groupe IONIS s’était séparé de Charline Avenel, recrutée à peine 9 mois plus tôt.

Toujours sous le coup d’une procédure disciplinaire suite à ses exploits lorsqu’elle était rectrice de Versailles, serait-elle devenue infréquentable ? ⤵️